Blog

Quels sont les types de peinture automobile ?

Rate this post

La peinture automobile a pour rôle d’assurer la protection de la surface métallique d’une voiture contre les rayures et les agressions externes. Comme tous les produits en vente sur le marché, certaines sont de meilleure qualité que d’autres, et par conséquent sont bien plus efficaces. Il faut donc bien choisir le type de peinture afin de garantir un résultat optimal après la repeinte. Pour cela, il est important de connaître tous les types de peinture existants.

Composition de la peinture

La peinture pour voiture est composée de matières solides, de matières volatiles et de matières filmogènes. Les matières solides sont utilisées pour les sous-couches. Elles sont fabriquées à base de poudre pulvérulente insoluble qui apporte une bonne couvrance et une meilleure coloration à la voiture.

Les matières volatiles sont des solvants qu’on utilise à une certaine température pour dissoudre les liants plus facilement et assurer ainsi une meilleure tenue sur les surfaces métalliques à peindre. Enfin, les matières filmogènes sont des liquides vernis et des liants qui se composent de résines artificielles et naturelles. La peinture automobile a non seulement pour rôle de protéger la carrosserie mais aussi de donner un meilleur aspect au véhicule. Elle se décline en trois types que vous pouvez voir en détails sur ce site de peinture auto.

Les peintures cellulosiques

Ces types de peinture sèchent très vite par évaporation des solvants. Pour obtenir un meilleur résultat, il faut faire un dépolissage avec un papier abrasif 600 et du savon avant d’appliquer la dernière couche de peinture. Celle-ci se compose de 85% de diluant et de 15% de peinture. Il faut également bien rincer et essuyer la surface à peindre avant l’application de la couche finale.

Le brillant final sera obtenu grâce au polissage et au lustrage. Le polissage se fait avec une pâte abrasive et le lustrage de la laque avec un liquide dégraissant (il se fait à la machine ou à la main). Il faut appliquer la peinture dans un environnement sec, car l’humidité peut provoquer le blanchissement de la peinture.

De plus, les laques cellulosiques présentent quelques inconvénients. Elles peuvent se rayer facilement, présentent une stabilité de teinte médiocre et se ternissent avec le temps. Leur application nécessite aussi beaucoup plus de temps comparée aux autres types de peinture, d’autant qu’elle ne peut se faire que sur une peinture glycérophtalique !

Les peintures glycérophtaliques

On les nomme également « peintures à brillant direct ». Leur application est beaucoup plus rapide que celle des peintures cellulosiques, étant donné qu’elles ne nécessitent pas de polissage et de lustrage. Pour diminuer le temps de séchage, elle doit seulement se faire dans une atmosphère hors poussière chauffé.

Les peintures glycérophtaliques offrent aussi l’avantage d’être souples et de proposer un bon pouvoir garnissant. En revanche, on n’obtient la dureté maximale de la peinture qu’environ un mois après l’application. Par contre, il faut faire preuve de précaution question propreté et soin car ces types de peinture sont très délicats. D’ailleurs, en cas de défaut d’application, il sera difficile de rattraper le coup, sans compter que ces peintures ne peuvent être utilisées avec les laques acryliques.

Les peintures acryliques

Contrairement aux autres types de peinture mentionnés, les peintures dites acryliques ont la particularité de sécher par polymérisation des esters de l’acide acrylique, provenant de l’éthylène. Les peintures acryliques possèdent aussi de multiples avantages. Elles offrent une grande dureté et une bonne stabilité de teinte. Elle offre aussi une meilleure conservation du brillant tout en permettant de rattraper les petits défauts d’application sur la surface.

Ainsi, pour trouver la peinture la plus adaptée à votre auto, vous pouvez demander conseil directement à un professionnel !

Laisser un commentaire